Dernières nouvelles

Voeux des Fêtes

Le temps des fêtes nous donne l’occasion de marquer une pause dans nos tâches et nos soucis quotidiens, c’est le temps d’accorder un peu plus de place aux valeurs humaines et spirituelles. Solidarité, générosité, paix intérieure, espoir en ce qu’il y a de meilleur.

En cette période de festivités, recevez nos meilleurs vœux de bonheur. En mon nom personnel et au nom du Conseil sectoriel, nous vous souhaitons de joyeuses fêtes et une heureuse année 2018.

Pierrette Boudreau, présidente

AREQ-Rivière-du-Nord

 


Babillard

MOIS SANS ALCOOL

UN MOIS « SEC » POUR  COMMENCER L’ANNÉE

Boire moins d’alcool fait souvent partie des résolutions de la nouvelle année. Tout comme payer ses dettes, se remettre en forme, arrêter de fumer, épargner ou maigrir. Ainsi, plusieurs décident de faire l’expérience du « mois sec », en janvier ou en février, pour marquer l’arrivée de la nouvelle année.

EN JANVIER AU ROYAUME-UNI…

Depuis quelques jours, Instagram est inondé de messages #DryJanuary, nom donné à une campagne de santé publique lancée en 2013 au Royaume-Uni, invitant les gens à cesser de boire de l’alcool pendant 31 jours. Trois millions de Britanniques tentent l’expérience cette année, selon Alcohol Concern. Un record.

… MAIS EN FÉVRIER AU QUÉBEC

Au Québec, le mois « sec » est février. Organisé par la Fondation Jean Lapointe depuis 2013, le Défi 28 jours sans alcool sert à recueillir des fonds. Il a attiré 6200 personnes, l’an dernier, qui ont fait un don de 28 $ chacune (ou plus) et se sont engagées à se priver d’alcool pendant un mois. On s’attend à ce que le nombre d’abstinents grimpe à 10 000 cette année. Les fonds amassés, 312 000 $ en 2017, servent à faire de la prévention dans les écoles secondaires du Québec. L’objectif est de 500 000 $ en 2018.

Continuer à lire…

Révolution bouffe au Danemark

Au Danemark, l’assiette responsable est devenue la norme à atteindre dans les institutions publiques. À titre d’exemple, 90% des cuisines publiques au Danemark offrent une alimentation biologique. Une attention est portée à la qualité de l’alimentation, et un grand nombre de citoyens peuvent maintenant profiter d’une alimentation saine, nutritive et durable.

Révolution biologique à l’école- 90% des aliments servis dans les écoles publiques de Copenhague sont biologiques. Un virage effectué il y a une dizaine d’années. L’épicerie est allée constater la situation actuelle.

Santé alimentaire en institution- La qualité de vie passe aussi par l’alimentation. Et au Danemark, on l’a compris. Encouragé par le gouvernement, résidences pour aînés et hôpitaux ont suivi le mouvement et offrent des repas sains, bios et…bons!

Classe-bouffe au Danemark- Chaque année, 1600 élèves de 12 ans passent une semaine au camp Madlejr. On y enseigne tout sur les aliments. Voilà une bonne façon d’amener les nouvelles générations vers de saines habitudes de vie.

 

Segments


Nouvelle pièce de théâtre de la troupe Mémo-Art

QUI N’EN VŒUX?    Une comédie de Anny Daprey

Synopsis :

Si un représentant sonnait à votre porte et vous proposait de vous réaliser trois vœux en échange de dix dollars, vous feriez quoi? Le mettre à la porte, comme Jo l’a fait? Oui… mais si c’était vrai?… S’il avait vraiment ce pouvoir de les réaliser?… Alors? Eh oui, la méfiance passée, on y réfléchit à deux fois… Par contre attention à ce que vous souhaitez… ça pourrait bien semer la pagaille!

Distribution :  Colette Landreville, Sylvio Bélanger, Maurice Brodeur et René Gauvin, de l’AREQ ainsi que Johanne Dupuis, Lise Lachapelle, Sylvie Beauchamp, Colombe Leblanc et Rolande Turcotte. Continuer à lire…


Activités à venir