Dernières nouvelles

Célébrons le Jour de la Terre

Le 22 avril, nous célébrons le Jour de la terre.  Cette année, l’organisation du Jour de la Terre frappe encore un grand coup avec de nouvelles actions et inspirations pour célébrer cette journée, chacun à notre échelle. Ainsi, sous le signe de la fête, mais aussi de la responsabilité que nous portons tous envers l’environnement, la campagne 2018 encourage les citoyens et les organisations à exprimer leur engagement et à passer à l’action.

Le Jour de la Terre a pour mission d’accompagner les personnes et les organisations à diminuer leur impact sur l’environnement. Au Québec, c’est depuis 1995 qu’on célèbre le Jour de la Terre en organisant toutes sortes d’activités de sensibilisation face aux enjeux environnementaux.

« Fini de remettre à demain, de se dégager de toute responsabilité et de passer le flambeau à son voisin : Le 22 avril, ET tous les jours, on porte tous un peu le chapeau! »


Une nouvelle application mobile de Recyc-Québec pour vous aider à recycler

Le 9 avril dernier, Recyc-Québec lançait une nouvelle application mobile nommée « Ça va où? » pour aider les citoyens du Québec à bien trier et récupérer. Cette application peut être téléchargée gratuitement sur les téléphones intelligents ou sur Internet. On y recense plus de 800 produits de consommation, « et l’application indique quoi faire avec chacune des matières, et ce, des pots de sauce en verre aux bouteilles de plastique en passant par les piles, les pneus et les tissus ».

Par ailleurs, l’application permet aussi d’identifier les endroits où ces matières peuvent être apportées, en plus de trouver les lieux de dépôts et les écocentres de votre région. Enfin, les informations disponibles sur l’application s’appliquent à 1 300 municipalités et territoires du Québec.


Québec rembourse désormais entièrement les prothèses mammaires externes pour les survivantes du cancer du sein

Alors que le gouvernement ne remboursait jusqu’à maintenant que 50 % de la facture, le ministre de la Santé annonçait cette semaine que les prothèses mammaires externes seraient désormais remboursées à 100 %, soit un maximum de 425 $.

Il s’agit d’une bonne nouvelle pour les personnes survivantes d’un cancer du sein. « La prothèse mammaire externe constitue une solution de rechange aux femmes ayant subi une mastectomie, mais ne souhaitant pas se prêter à une chirurgie de reconstruction mammaire, une procédure complexe et délicate ».

Selon le gouvernement, la mesure devrait coûter environ 3,6 millions $ annuellement. Il est à noter qu’au Québec, près de 6000 femmes reçoivent un diagnostic de cancer du sein chaque année.


Babillard

Facebook faire attention!

À éviter : tests de personnalité 

« L’affaire Cambridge Analytica » détournement et utilisation des données personnelles de quelques 50 millions d’Américains à des fins électorales, notamment lors de la campagne de Donald Trump en 2016.

Une application autorisée par Facebook en 2014, qui se présentait comme un simple test psychologique. 

Par ces tests, vous risquez de partager vos données (ou photos) à des entreprises.

Cela ne se passe pas uniquement aux États-Unis mais aussi au Canada.

Cambridge Analytica a accédé aux données de 620 000 Canadiens.

Soyez prudent!

Sources : La Presse + et l’AREQ


Révolution bouffe au Danemark

Au Danemark, l’assiette responsable est devenue la norme à atteindre dans les institutions publiques. À titre d’exemple, 90% des cuisines publiques au Danemark offrent une alimentation biologique. Une attention est portée à la qualité de l’alimentation, et un grand nombre de citoyens peuvent maintenant profiter d’une alimentation saine, nutritive et durable.

Révolution biologique à l’école- 90% des aliments servis dans les écoles publiques de Copenhague sont biologiques. Un virage effectué il y a une dizaine d’années. L’épicerie est allée constater la situation actuelle.

Santé alimentaire en institution- La qualité de vie passe aussi par l’alimentation. Et au Danemark, on l’a compris. Encouragé par le gouvernement, résidences pour aînés et hôpitaux ont suivi le mouvement et offrent des repas sains, bios et…bons!

Classe-bouffe au Danemark- Chaque année, 1600 élèves de 12 ans passent une semaine au camp Madlejr. On y enseigne tout sur les aliments. Voilà une bonne façon d’amener les nouvelles générations vers de saines habitudes de vie.

 

Segments


Nouvelle pièce de théâtre de la troupe Mémo-Art

QUI N’EN VŒUX?    Une comédie de Anny Daprey

Synopsis : Si un représentant sonnait à votre porte et vous proposait de vous réaliser trois vœux en échange de dix dollars, vous feriez quoi? Le mettre à la porte, comme Jo l’a fait? Oui… mais si c’était vrai?… S’il avait vraiment ce pouvoir de les réaliser?… Alors? Eh oui, la méfiance passée, on y réfléchit à deux fois… Par contre attention à ce que vous souhaitez… ça pourrait bien semer la pagaille!

Distribution :  Colette Landreville, Sylvie Beauchamp, Sylvio Bélanger, Maurice Brodeur et René Gauvin, de l’AREQ, ainsi que Johanne Dupuis, Lise Lachapelle,  Colombe Leblanc et Rolande Turcotte. Continuer à lire…


Activités à venir